Description :

Association
Pour Adultes et Jeunes
Handicapés de l'Aude
Au service de la personne
en situation de handicap

Actualités de l'APAJH11

Création d'un SESSAD TED

Le mardi 20 décembre 2016

L'Agence Régionale de Santé Languedoc-Roussilon-Midi-Pyrénées a lancé un appel à projet pour la création de 15 places de SESSAD pour enfants et adolescents présentants des Troubles Envahissants du Développement (TED) dans le Département de l'Aude.

L'APAJH.11 a candidaté conjointement avec le centre hospitalier de Carcassonne, dans le cadre d'un GCSMS (Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale) nommé COP'A 11.

Le projet présenté par COP'A 11 a été classé en 1ère position par la Commission de sélection en juillet dernier. La Directrice Générale de l'ARS Occitanie a suivi la proposition de la Commission considérant que ce projet répond aux objectifs et besoins sociaux et médico-sociaux fixés par le schéma d'organisation sociale et médico-social dont il relève.

L'arrêté portant l'autorisation de création a été signé en date du 30 novembre 2016. Le Plan Régional Autisme Languedoc-Roussillon 2014-2017 vise à la fois à représenter la question de l'accès aux soins de santé primaires et spécialisés, hospitaliers ou non, mais aussi à promouvoir une approche transversale complémentaire et coordonnée entre le sanitaire et le médico-social.

Notre projet s'intègre pleinement dans ces deux préconisations, tant pour l'accessibilité aux soins somatiques que pour l'anticipation du passage d'une étape à l'autre de l'enfant et de l'adolescent afin d'en assurer la continuité.

L'étroite collaboration entre le CAMSP et le pôle IME / SESSAD APAJH.11 juridiquement posée par le création de ce GCSMS ouvre de nombreuses possibilités d'accompagnements adaptés aux besoins des enfants et adolescents de 18 mois à 18 ans qui seront suivis par le SESSAD TED, des possibilités élargies et durables de réponses souples et non figées pour permettre " une réponse accompagnée pour tous " puisque s'inscrivant dans une dimension territoriale et partenariale structurée et formalisée et dans une offre concrète de decloisonnement du sanitaire, du social et médico-social.

Ce nouveau service devrait ouvrir ses portes en janvier 2017. Nous y reviendrons lors d'une prochaine édition.


Retour haut de page haut de page

 

Les Trophées APAJH 2016

Le dimanche 20 novembre 2016

Le 14 novembre, au Carrousel du Louvre, s'est tenue la 12è édition des trophées APAJH. Une grande exposition sur le cirque était associée à cette cérémonie.

Christian Ferrandis du foyer de Capendu, Sébastien Alavoine du foyer de Saissac, Maryse Doyen du foyer de Laroque de Fa et Aurélie Mallet de l'atelier "Main dans la Main" de la MJC de Carcassonne, se sont rendus à Paris pour l'inauguration de cette exposition, à laquelle ils participaient avec 9 autres des artistes des ateliers Art-APAJH.11.

 

Le Président de la Fédération APAJH Jean-Louis Garcia, les a accueilli chaleureusement, avant la cérémonie en backstage. Jean-Claude Rouanet, Président de l'APAJH.11 et Vice-président délégué de la Fédération APAJH, et son épouse étaient également présents, et ont visité avec eux la très belle exposition.

Comme nous vous le disions dans le dernier numéro du journal de l'APAJH.11, cette édition des Trophées avait pour thème le cirque. Les oeuvres de nos artistes y étaient exposées. La salle était transformée en chapiteau, et la troupe de la circomédie musicale "Timéo", a émerveillé le public durant toute la cérémonie, animée par Louise Ekland.

Jean-Louis Garcia et Ségolène Neuville, Secrétaire d'état en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, ont ouvert la cérémonie par des discours portant haut les valeurs de l'APAJH. 

Un Trophée d'honneur a été remis à Marie-Amélie Le Fur, athlète handisport qui a remporté trois médailles lors des jeux paralympiques de Rio en 2016.

Des artistes étaient présents pour des moments de musique et de partage. Des talents APAJH venant des établissements APAJH ont également participé au spectacle comme Les Rapazicoeurs et les Graines d'artistes.

Cette soirée s'est clôturée par un cocktail privé, au cours duquel nos 4 artistes ont pu échanger avec les talents APAJH, les lauréats, et les artistes notamment ceux de la Troupe "Timéo". Ils ont souhaité témoigner de cette extraordinaire expérience.

 

Christian : Dimanche, nous avons pris le train direction Paris, la capitale. Nous allions à la cérémonie des trophées APAJH, où il y avait une remise de prix.

 

Maryse : Nous, on participait à une grande exposition sur le cirque.


Christian : Après nous être installés à l'hôtel, nous sommes allés nous promener, direction l'opéra où nous avons vu un orchestre. On aurait cru qu'il était là pour nous accueillir ! Ambiance assurée ! Nous avons fait des photos.


Maryse : Puis nous avons pris le métro. On a monté les escaliers, on est descendu, on en a pris un autre ! Mais c'était un super moment. Les stationss étaient décorées différemment. Des statues, des photos.

 

Aurélie : Il y avait même de la musique, un musicien jouait de l'accordéon dans le wagon!

 

Sébastien : On est allé au restaurant. C'était super !

 

Christian : Puis nous avons prolongé la soirée par une balade. Paris by night ! Nous sommes allés voir la Place des Vosges. Il y avait des arcades avec de nombreuses galeries d'art. Nous étions en train de rêver et de voir des oeuvres magnifiques en vitrine et d'un coup, nous sommes retourné dans la terrible réalité de voir une patrouille de militaires armés, casqués. Cela nous a énormément impressionné, nous qui étions dans la magnifique capitale en train d'admirer ces oeuvres de toute beauté.

 

Aurélie : Le lendemain nous sommes allés voir la Tour Eiffel. On a flâné. On a profité de Paris et ensuite nous sommes allés nous préparer pour la cérémonie. Nous avons visité l'exposition avant tous les autres. On a rencontré le Président Jean-Claude Rouanet de l'APAJH.11 et Jean-Louis Garcia président de la fédération APAJH. On a fait des photos.

 

Maryse : Puis nous nous sommes installés pour la cérémonie. Nous avons profité du spectacle. Michel Fugain a chanté et nous aussi ! Il y avait la troupe Timéo, c'était des chansons, du cirque, des acrobaties, de la danse.


Sébastien : Moi aussi j'ai fait une peinture sur le cirque. Un chapiteau.

 

Aurélie : On a fait des oeuvres sur le cirque et c'est parce que le cirque était à l'honneur.

 

Christian : Il y a eu de beaux discours. Celui du Président Jean-Louis Garcia était plein d'humanité. Il a malheureusement évoqué les dérives de certains politiques et de la victoire de Donald Trump en nous appelant à la vigilance et à la solidarité.


Aurélie : Il a parlé des attentats et du Bataclan, de la barbarie et de la méchanceté humaine. Que certains n'acceptent pas la différence alors que c'est notre richesse. Il a parlé des réfugiés et de solidarité?

 

Christian : Ségolène Neuville, madame la Ministre des personnes handicapées était présente. Son discours était plein d'humanité envers les personnes avec des handicaps afin qu'elles soient le mieux intégrées dans le milieu ordinaire. On a beaucoup entendu parler des valeurs de l'APAJH. Il y avait 1500 personnes réunies pour assister a cette cérémonie pour porter haut les valeurs de l'APAJH. On a clôturé la soirée par un cocktail.

 

Aurélie : Nous avons eu la chance de recontrer les artistes de Timéo et Louise Ekland avec qui on a pris des photos. Ils nous ont félicité pour nos oeuvres. Il y avait des artistes venant de l'APAJH Graines d'artistes. C'était bien, très bien même ! Il y avait Rapazicoeur. C'était un groupe de Paris, d'un IME. C'était trop bien! Ca a bougé !!

 

Sébastien : Et les lauréats du trophée "Ville Citoyenne et service public" aussi !!

 

Aurélie : On est sorti et on a vu la Pyramide du Louvre et la tour Eiffel iluminées.

 

Maryse : On a terminé notre séjour en prenant le métro ! A gauche, à droite, en face, faut monter, faut descendre, aller de l'autre côté, monter, descendre ! Mais je me suis régalée !!! On est fier d'y avoir participé !

 

4 personnes et le cadre trophée Sébastien à droite de son tableau5 personnes dont une animatrice Christian et son tableauMaryse entre ses deux tableaux             Les 7 participants

 

La troupe Timéo              Le cocktail privé du soir


Retour haut de page haut de page

 

Congrès "Nous aussi"

Le jeudi 10 novembre 2016

Les 02, 03 et 04 novembre 2016, la délégation audoise de "Nous aussi" a pris la route vers la ville de Vannes en Bretagne, pour assister au Congrès National de leur association.

Le soleil nous a accompagné pendant ce séjour, notre accueil à l'hôtel et aux restaurants s'est très bien passé, nous nous sommes entraidés tout le monde s'est bien entendu.

Composé de 6 membres des foyers de Saissac et Capendu : Alain Alzanert, le nouveau délégué local, Colette Montech, Jean Pierre Laffon, Guillaume Peretto, Magali Magalane et Patrick Sézille et de 3 personnes de soutien (Mr Roucou, Mme Gustinon et Mme Atienzard, administrateurs et délégués de l'ATDI).

Ce petit groupe était plus motivé que jamais pour parler de leurs initiatives locales, et d'échanger avec les délégations venues de toute la France.

Le lendemain, l'ensemble de la délégation a pu assister au congrès qui avait retenu pour thèmes deux sujets principaux : les mesures de protection et la place de la personne handicapée dans sa famille.

Le congrès s'est terminé par une soirée festive où les chansons de marins bretons étaient mises à l'honneur par une chorale locale, l'ambiance était très chaleureuse.

Toutes les délégations se sont données rendez-vous dans deux ans à GUERET dans la CREUSE pour le prochain congrès. "PLUS JAMAIS RIEN SANS NOUS AUSSI"


Retour haut de page haut de page

 

Bruno Rondet - Nouveau Directeur Général de l'APAJH 11

Le vendredi 30 septembre 2016

Quel a été votre parcours professionnel ?

 

Tout d'abord, j'ai une formation en électrotechnique. Ceci m'a conduit, au tout début de ma carrière professionnelle, à exercer le métier d'électricien. Si je suis passé de la loi d'OHM (qui nous enseigne que la tension est égale à la résistance facteur de l'intensité) au secteur médico-social, c'est tout à fait par hasard, au détour d'un foyer de l'enfance, qui près de chez moi, dans l'Essonne, recherchait pour l'été des éducateurs. J'avais 19 ans et on n'est toujours pas sérieux quand on a 19 ans... Alors j'ai quitté le secteur industriel pour rencontrer un métier que je ne connaissais pas.

Dans cette profession, d'ailleurs, je me suis rendu compte qu'il était aussi question d'électricité, il faut que le courant passe et il y a des résistances parfois très intenses.

Après avoir travaillé comme éducateur spécialisé dans un IMPro pendant quelques années, chargé de l'insertion professionnelle en milieu ordinaire, j'ai poursuivi ma carrière en prévention spécialisée dans le 19ième arrondissement de Paris, en dirigeant une entreprise d'insertion par l'économique.

Je crois au travail, à sa forme inclusive, et s'il n'est pas thérapeutique en soit, je pense qu'il est comme le langage signifiant de l'homme, en tant qu'être humain spécifique et social, l'un ne prenant de sens sans l'autre.

En 1999, afin de poursuivre dans ce champs de l'inclusion par l'activité de travail, j'ai été recruté par une assocation du Gard (qui rejoindra l'APAJH.30) pour diriger un ESAT.

C'est au début de l'année 2008, après avoir occupé pendant deux ans le poste de Directeur Général Adjoint, que me sera proposé la Direction Générale de l'APAJH.30, tâche qui m'occupera jusqu'à mon arrivée à Carcassonne le 22 août dernier.

 

Quels sont les grands axes que vous souhaitez développer au sein de l'APAJH.11 ? Vos priorités, vos objectifs?

 

L'APAJH 11 est une association importante dans le département de l'Aude, et je souhaite tout d'abord que les valeurs qu'elle porte soient le vecteur de son rayonnement au travers des établissements et services qu'elle gère.

Ce rayonnemebt ne pourra se faire qu'avec les personnes qui la compose : Administrateurs, salariés et personnes accompagnées. Une autre de mes priorités sera de m'attacher à mettre en concordance les aspirations de ces groupes constitués, à travers l'animation d'un projet associatif ambitieux, pour les cinq années à venir.

La vie est par définition mouvement, et il conviendra d'accompagner dans notre territoire les changements nécessaires à notre offre globale de services auprès des personnes que nous accompagnons. Cela sera nécessaire dans le secteur de l'enfance, avec la mise en place de réponses dédiées aux situations TED ou un développement du dispositif SESSAD. Dans le secteur adulte, il faudra repositionner l'offre de service de nos structures d'hébergement, avec des solutions moins collectives et intégrer la question du vieillisement d'une partie de notre population.

Je pense également à nos structures de travail protégé confrontées de plus en plus aux lois du marché et pour lesquelles un soutien et une stratégie seront à mettre en place.

 

Votre peintre favori : René Magritte le belge et Edward Hopper l'américain

 

Votre auteur favori : Philippe DJIAN

 

Votre occupation préférée : Partager du temps avec les personnes que j'aime.

 

Vos héros de la vie actuelle : Je n'ai pas de héros et je ne pense pas les hommes ainsi.

 

Vos héros de fiction : Juliette Binoche toujours magnifique dans le film Rendez-Vous de Téchiné avec également olivier Assayas au scénario (on est en 1985, elle a 21 ans et moi aussi).

 

La qualité que vous préférez : La loyauté

 

Ce que vous détestez par-dessus tout : Les postures strictement idéologiques et dogmatiques

 

La réforme que vous estimez le plus : La loi 2005-102

 

Votre état d'esprit actuel : Confiant et concentré devant la tâche à accomplir

 

Votre devise : Plus qu'une devise, elle est une option importante et elle est au mur de mon bureau, face à moi, tous les jours. On doit cette citation au médecin psychiatre Tony Lainé que j'ai eu la chane de rencontre dans mon apprentissage :

 

"Peut-être que l'histoire de l'humanité est aussi la douloureuse histoire du combat mené par des hommes pour résister, pour contrarier, pour empêcher l'inadmissible suprématie du plus fort sur le plus faible, du nanti sur le démuni, de l'installé sur l'exclu. De cette histoire, je veux partager, je veux assumer l'héritage. Je revendique de ma solidarité profonde avec la folie, la misère, la souffrance".

 

Bruno Rondet - Directeur Général


Retour haut de page haut de page

 
 

Pied de page

Valid WAI AA | Valid XHTML 1.0 Transitional | Valid XHTML 1.0 Transitional
création du site internet Résonance communication

Mention

© 2008 apajh11.com Qu'est-ce que l'APAJH11 | Les Etablissements dans l'Aude | Contact | Espace RH | Documentation | Plan du site | Liens utiles | Informations légales |